Soignez. On prend soin du reste
Réservez une démo

Le guide ultime de la vente croisée de services et de produits aux patients

Cependant, la plupart des cabinets ne parviennent pas à générer des revenus substantiels en vendant des services et des produits. Par conséquent, les prestataires de soins de santé peuvent avoir besoin d'apprendre à mettre en place les bons programmes ou à pratiquer la vente croisée de manière appropriée. 

Dans cet article, nous vous présentons les principes de base de la vente croisée de services et de produits et nous vous expliquons comment aborder ce processus de manière à ce qu'il soit bénéfique pour vous et vos patients. Commençons par le commencement ! 

Qu'est-ce que la vente croisée ? 

La vente croisée consiste à vendre des produits ou des services supplémentaires aux patients existants. Elle peut être un moyen très efficace d'augmenter les revenus et la satisfaction des patients. Les patients qui connaissent déjà vos produits ou services et en sont satisfaits sont plus susceptibles d'être réceptifs à des offres supplémentaires. Dans le domaine médical, la vente croisée peut être essentielle pour plusieurs raisons : 

1.Augmentation des marges bénéficiaires. 

La vente croisée peut augmenter les marges bénéficiaires des médecins en proposant des produits ou des services supplémentaires répondant aux besoins de leurs patients. Elle peut être bénéfique pour les cabinets médicaux qui s'appuient sur la facturation à l'acte, car elle leur permet de générer davantage de revenus en fournissant plus de services. 

2.Amélioration des soins aux patients. 

En pratiquant la vente croisée de produits ou de services pertinents, les médecins peuvent contribuer à améliorer l'ensemble des soins qu'ils prodiguent à leurs patients. Par exemple, un médecin peut recommander une marque spécifique de suppléments vitaminiques à un patient souffrant d'une carence en vitamines. 

3.Augmentation de la satisfaction des patients. 

Les patients qui reçoivent des soins complets et qui répondent à leurs besoins sont plus susceptibles d'être satisfaits de leur expérience en matière de soins de santé. En pratiquant la vente croisée de produits ou de services répondant aux besoins de leurs patients, les prestataires de soins de santé peuvent contribuer à améliorer la satisfaction de ces derniers. 

4.Amélioration des résultats pour les patients. 

En fournissant aux patients les produits et services dont ils ont besoin pour gérer efficacement leur santé, les professionnels de la santé peuvent contribuer à améliorer les résultats des patients. Par exemple, un médecin qui recommande une marque spécifique de médicaments pour la tension artérielle à un patient souffrant d'hypertension peut obtenir de meilleurs résultats qu'un patient qui ne prend aucun médicament. 

Quand les médecins doivent-ils pratiquer la vente croisée ? 

Les prestataires de soins de santé ont plusieurs occasions de faire de la vente croisée de produits ou de services aux patients. En voici quelques-unes : 

  1. Lors d'une consultation ou d'un rendez-vous. 

C'est le bon moment pour discuter des produits ou services supplémentaires qui peuvent être pertinents pour l'état de santé ou les besoins actuels du patient. 

  1. Après qu'un patient a subi un traitement ou une procédure. 

Supposons qu'un patient ait subi un traitement ou une procédure clinique. Dans ce cas, il peut être intéressé par des produits ou des services supplémentaires qui peuvent l'aider à préserver sa santé ou à prévenir de futurs problèmes de santé. 

  1. Lorsqu'un patient exprime son intérêt pour un produit ou un service particulier. 

Si un patient exprime son intérêt pour un produit ou un service particulier, le prestataire de soins peut en profiter pour lui recommander des produits ou des services connexes qui pourraient lui être bénéfiques. 

  1. Lorsqu'un patient doit subir un examen de contrôle ou un rendez-vous de suivi. 

Ce peut être le bon moment pour discuter de tout produit ou service supplémentaire susceptible de répondre aux besoins du patient en matière de soins de santé. 

Il est important que les prestataires de soins de santé soient attentifs au moment où ils déploient leurs efforts de vente croisée et veillent à ne pas faire pression sur les patients pour qu'ils prennent une décision. Au contraire, ils doivent présenter les options de manière respectueuse et simplifiée, afin de permettre au patient de prendre une décision en toute connaissance de cause. 

Quelles sont les méthodes que les cliniques peuvent adopter pour la vente croisée de produits ? 

Il existe plusieurs méthodes permettant aux cliniques de faire de la vente croisée de produits afin d'aider les patients dans leurs plans de traitement tout en maximisant leurs profits. 

  1. Identifier les besoins du patient. 

La première étape de la vente croisée consiste à identifier les besoins de vos patients. Cela peut se faire par le biais d'entretiens avec les patients, d'enquêtes ou d'analyses de données. En comprenant les besoins et les préoccupations spécifiques de vos patients, vous pouvez adapter vos recommandations de produits pour répondre à ces besoins. 

  1. Mettre en évidence les avantages des produits ou services supplémentaires. 

Lorsque vous recommandez des produits ou des services supplémentaires aux patients, mettez en évidence les avantages et la valeur de ces offres. Expliquez comment ces produits ou services peuvent contribuer à soutenir le plan de traitement du patient et à améliorer son état de santé. 

  1. Utiliser le marketing ciblé. 

Utilisez des techniques de marketing ciblées pour atteindre les bons patients avec les bonnes offres. Il peut s'agir de campagnes d'e-mailing, de publicité sur les médias sociaux ou d'annonces ciblées sur le site web de votre clinique. 

  1. Proposer des offres groupées. 

Envisagez de proposer des offres groupées de soins de santé comprenant une gamme de produits et de services à un prix réduit. Il peut s'agir d'un moyen pratique et rentable pour les patients d'accéder aux soins dont ils ont besoin, tout en contribuant à augmenter les recettes de la clinique. 

  1. Utiliser des recommandations personnalisées. 

Utiliser des recommandations personnalisées pour adapter les recommandations de produits ou de services aux besoins spécifiques de chaque patient. Cela peut se faire par le biais de consultations individuelles ou en utilisant les données du patient pour faire des recommandations personnalisées basées sur les antécédents médicaux et le plan de traitement du patient. 

Qu'est-ce qu'un régime d'assurance maladie et comment fonctionne-t-il ? 

Une assurance maladie est un type d'assurance qui couvre le coût des soins médicaux. Elle est conçue pour vous aider à payer les frais médicaux que vous pouvez encourir à la suite d'une maladie, d'une blessure ou d'autres événements liés à la santé. Les régimes d'assurance maladie sont généralement assortis d'une prime, que vous payez régulièrement (par exemple, mensuellement, trimestriellement ou annuellement) pour maintenir votre couverture. En plus de la prime, vous pouvez également être tenu de payer une franchise, que vous devez payer de votre poche avant que votre assurance ne commence à couvrir vos frais médicaux. 

Une fois que vous avez atteint votre franchise, votre assurance couvre généralement un certain pourcentage de vos frais médicaux, appelé coassurance. Par exemple, si votre régime d'assurance prévoit une coassurance de 80/20, votre assurance couvrira 80 % de vos frais médicaux, les 20 % restants étant à votre charge. Il existe de nombreux types de régimes d'assurance maladie, notamment les régimes de groupe parrainés par l'employeur, les régimes individuels et les régimes publics tels que Medicare et Medicaid. Les détails spécifiques de chaque régime, y compris la prime, la franchise et la coassurance, peuvent varier considérablement. 

Pourquoi les médecins devraient-ils envisager de maximiser les régimes d'assurance pour leurs patients ? 

Voici plusieurs raisons pour lesquelles les médecins devraient envisager de maximiser les régimes d'assurance pour leurs patients : 

  1. Amélioration de la satisfaction des patients. 

Les patients sont plus susceptibles d'être satisfaits de leur expérience en matière de soins de santé s'ils peuvent recevoir les soins dont ils ont besoin sans charge financière. En optimisant la couverture d'assurance, les médecins peuvent contribuer à garantir à leurs patients l'accès aux traitements et services nécessaires. 

  1. Amélioration des résultats pour les patients. 

Les patients qui peuvent recevoir les soins médicaux dont ils ont besoin sont plus susceptibles d'avoir de meilleurs résultats en matière de santé. En optimisant la couverture d'assurance, les médecins peuvent s'assurer que leurs patients reçoivent les soins dont ils ont besoin pour gérer efficacement leur état de santé. 

  1. Réduction de la charge administrative. 

Maximiser la couverture d'assurance peut réduire la charge administrative des médecins et de leurs patients. En tirant parti de la couverture d'assurance, les patients peuvent être moins enclins à payer les services de leur poche et peuvent avoir moins de réclamations à déposer et à suivre. 

  1. Augmentation des recettes. 

La maximisation de la couverture d'assurance peut également augmenter les revenus des médecins. En s'assurant que les patients peuvent accéder aux soins dont ils ont besoin, les médecins peuvent générer plus de revenus en fournissant plus de services. 

Comment les cliniques peuvent-elles optimiser les régimes d'assurance ? 

Les cliniques peuvent optimiser les plans d'assurance de plusieurs façons en offrant différents services pour optimiser les soins aux patients. 

  1. Élargir la gamme des services offerts. 

Les cliniques peuvent augmenter le nombre de services qu'elles proposent afin d'optimiser les soins aux patients et de maximiser la couverture d'assurance. Par exemple, une clinique peut offrir des services de physiothérapie, d'ergothérapie et d'orthophonie en plus des soins médicaux traditionnels. Cela peut aider les patients à recevoir une gamme de soins plus complète et permettre à la clinique de bénéficier d'une couverture d'assurance pour une plus large gamme de services. 

  1. Offrir des services de soins préventifs. 

De nombreux régimes d'assurance couvrent les services de soins préventifs, tels que les examens physiques annuels, les dépistages et les vaccins. En offrant ces services, les cliniques peuvent aider les patients à jouer un rôle actif dans leur santé et à tirer parti de la couverture d'assurance pour réduire les frais à leur charge. 

  1. Établir des partenariats avec d'autres prestataires de soins de santé. 

Les cliniques peuvent également s'associer à d'autres prestataires de soins de santé, tels que des spécialistes ou des centres de diagnostic, afin d'offrir une gamme de services plus complète et d'optimiser la couverture de l'assurance maladie. Les patients qui ont besoin de soins spécialisés ou qui ont des besoins de santé complexes peuvent en bénéficier. 

  1. Utiliser la télémédecine. 

La télémédecine permet aux patients de recevoir des soins médicaux à distance grâce à la vidéoconférence ou à d'autres technologies. En offrant des services de télémédecine, les cliniques peuvent fournir des soins pratiques et accessibles aux patients et maximiser la couverture d'assurance pour ces services. 

Conclusion. 

Quoi que vous décidiez de faire en matière de vente croisée de produits ou de services à vos patients, n'oubliez jamais d'être transparent et franc avec eux. Abordez la vente croisée de manière éthique et simplifiée, car vous voulez éviter de proposer des produits ou des services qui ne sont pas pertinents ou utiles pour vos patients. Au contraire, vous devez aider vos patients à atteindre leurs objectifs et à améliorer leur santé et leur bien-être. En adoptant la bonne approche, la vente croisée peut s'avérer bénéfique pour votre entreprise à long terme.

 

Parlez-nous de votre clinique

Trouvez l'offre pour vos besoins

Répondez à quelques questions pour en savoir plus sur les avantages spécifiques qui peuvent vous aider à gérer votre entreprise.

Quelle discipline offre votre clinique?









Quelle est la taille de votre cabinet ?